Adapter sa stratégie SEO aux mises à jour de Google

google panda pingouin pigeon colibri mobilegeddon

Adapter sa stratégie SEO aux mises à jour de Google

Vous êtes vous déjà demandé si il y a une stratégie ultime pour être positionné dans les premiers résultats de Google ? La réponse est Oui ! Mais comme vous pouvez l’imaginer ce n’est pas si simple.

Le moteur de recherche Google a été conçu de sorte que lorsque un internaute lance une requête, les résultats soient le plus pertinent possible, dans le délai le plus court possible. Les résultats sont des sites jugés par le moteur de recherche comme répondant à la demande d’information de l’internaute. Cette technologie est essentiellement basée sur l’algorithme de Google, qui est utilisé pour définir quels sites web méritent d’être les mieux positionnés (Google rank), toujours avec pour priorité, l’intérêt de la requête de l’utilisateur.

Ainsi, en étant bien noté par Google pour des requêtes de recherches particulières, un site web peut rapidement bénéficier d’un trafic et en conséquence améliorer son taux de conversion. L’objectif principal d’un webmaster est de référencer un site internet ou du moins des pages internes, dans les premiers résultats des moteurs de recherche populaires, que ce soit un site informationnel, marchand ou commercial. La clé pour être au mieux classé est d’analyser la manière dont Google définit son algorithme car comprendre les facteurs qui affectent l’algorithme, déterminera le classement du site.

En théorie, tout cela semble abordable et facile. Quoique si ce fût vraiment le cas, on serait tous numéro 1 dans les SERP (Search Engine Result Page) de Google et pourtant il n’y a qu’une seule place en haut du podium. Si nous vous disions que même les employés de Google ne connaissent pas tous les facteurs qui déterminent le classement des sites sur le moteur de recherche. Il y a environ près de 200 facteurs utilisés par l’algorithme pour évaluer la note globale d’un site ou par page. Pour vous citer les 5 plus célèbres : Panda, Pingouin, Pigeon, Colibri et Mobilegeddon.

Définissez votre stratégie SEO en fonction des mises à jour des algorithmes de Google

Google ne cessera jamais d’affiner et de modifier son algorithme, voici les principaux fondamentaux à retenir :

  • Un engagement et une focalisation visant à améliorer l’expérience utilisateur
  • Une préférence pour les sites web qui sont mis à jour plus fréquemment
  • Une priorité donnée aux sites web qui ont un contenu de qualité plus conséquent
  • Une importance accordée à la notoriété des marques
  • Un accent mis sur le référencement et classement local
  • Un avantage à ceux qui adhèrent à une stratégie mobile-friendly

Au travers de cet article, nous éclaircirons les différents algorithmes ainsi que leurs mises à jour, comment ils impactent les sites webs et comment l’on peut adopter une stratégie de référencement, conformément aux pratiques SEO pour profiter d’une meilleure visibilité en ligne et d’offrir aux utilisateurs une expérience unique.

I. Google Panda (Mars 2011)

mise à jour Google Panda 2016 La motivation principale est de prioriser les résultats offrant un contenu de qualité mais également de diminuer la visibilité des sites qui ont un contenu inadéquat. Ainsi depuis que Panda Google a été mis en place, il filtre désormais les sites qui ont un contenu de moindre qualité ou similaire à du spam, inintéressant pour l’utilisateur. Le travail de référencement a dû être renforcé, au lieu de se contenter d’un contenu correct, d’une liste de mot-clé et de liens, il faut à présent se concentrer sur l’expérience que le site offre aux internautes.De cette manière Google a réussi à forcer les webmasters à construire des sites qui vont promouvoir des marques que les utilisateurs aimeront et partageront.Beaucoup ont compris qu’il faut prêter attention aux nouveaux facteurs et algorithmes sur lesquels Google travaillent, car il y a une constante évolution des bonnes pratiques SEO et très facilement ces mêmes pratiquent jugées comme efficaces aujourd’hui, seront les mauvaises pratiques de SEO de demain.

Comment éviter d’être pénalisé par Google Panda ? Quels sont ses critères de qualité ?

1. Le contenu dupliqué

C’est vrai que le contenu dupliqué est à bannir des sites web, mais la priorité de Google est d’éviter les contenus spams, il est préférable de se concentrer sur un contenu unique et riche qui répondra réellement aux attentes d’un utilisateur.

  • Si votre site contient un contenu dupliqué issue de sources externes comme des articles sponsorisés, il faut s’assurer que vous n’avez pas fait un plagiat et que votre texte estt unique. Vous pouvez utiliser l’outil suivant SMALL SEO TOOLS. Un contenu approuvé et considéré comme unique doit être authentique à 80%, en bas de 70% proscrivez le contenu cela pourrait se retourner contre vous.
  • Si vos textes sont du contenu dupliqué, de votre propre site, vous pouvez régler cela grâce à l’outil suivant SEO MASTERING qui analysera vos pages. Soit vous ajoutez un tag « no-index » sur les pages qui contiennent le contenu dupliqué afin que le robot de Google ne pénalise pas l’ensemble de votre site, soit vous modifiez le contenu en vous assurant qu’il est unique.

Les informations automatiquement générées par le système, les pages web uniquement accessibles par identifications ou encore les liens entrants peuvent pénaliser un site internet.

2. Le taux de rebond

Il est évalué selon le design, la facilité d’utilisation et l’intérêt d’un site. En d’autres termes, si un internaute entre sur votre site et quitte aussitôt sans avoir pu trouver ce qu’il recherchait, c’est peut-être parce que votre site est trop complexe ou trop long à charger. Alors votre de taux de rebond sera élevé. Un taux de rebond supérieur à 60% est considéré comme trop important et implique que vous devez travailler sur votre site.

Vous aurez accès à cette donnée grâce à Google Analytics.

3. La fidélité des visiteurs

Si les visiteurs ne reviennent pas assez souvent sur un site, Google déduit que le site n’est pas assez intéressant ou que les informations ne sont pas mises à jour plus fréquemment.

Comment donner envie aux internautes de revenir le plus souvent sur un site web ?

  • En ayant recours à l’utilisation différents guides et contenus visuels pour donner l’envie d’en savoir plus
  • En utilisant les « Appel à l’action »
  • En Améliorant le temps du chargement

Pour résumé cette partie, pour prévoir une stratégie qui adhère à Google Panda, il faut

  • Optimiser le contenu des pages statiques comme la page « contact », « qui sommes-nous », « mentions légales » etc…
  • Vérifier souvent les meta titles, tag et passer au HTML5
  • Améliorer l’expérience de l’utilisateur

II. Google Pingouin (Avril 2012)

mise à jour Google pigeon 2016 La motivation principale de Google Pingouin est de limiter et de décourager l’insertion de liens entrants ou sortants contraire à l’éthique de Google ; c’est-à-dire multiplier les liens entrants et sortants calculés, pour faire croire au moteur de recherche qu’un site est populaire ou qu’il contient un riche contenu.

Comment éviter d’être pénalisé par Google Pingouin ?

  • Exclure les liens calculés et désadaptés : trop de liens entrants qui proviennent d’un site mal noté par Google, des liens sponsorisés ou achetés et l’utilisation aléatoire de liens dans un texte
  • Prohiber les systèmes de lien
  • Eviter l’utilisation abusive et les bourrages de mot-clé
  • Arrêter la sur-optimisation du SEO : multiplier les Titres en H1, trop de liens internes dans un texte etc…

La solution à Google Panda et Google Pingouin est dans la stratégie de référencement :

  1. Google Panda est plus canalisé sur la qualité alors que Google Pingouin se concentre sur le spam et l’utilisation liens contraire aux standards de Google. Ces deux mises à jour sont interdépendantes et doivent être travaillées simultanément pour contourner les pénalisations de Google.
  2. Concevoir un contenu unique et utile afin de fournir une expérience satisfaisante à l’utilisateur, tout en prêtant attention aux liens qui pointent vers le site et les liens qui sortent.
  3. Si l’on souhaite établir une stratégie en considérant Panda et Google, il faut que le site soit fiable pour les internautes et par le moteur de recherche.

III. Google Colibri (Septembre 2013)

mise à jour Google Colibri 2016

La motivation principale est de mieux comprendre les requêtes des utilisateurs afin de délivrer des résultats utiles. La mise à jour de cet algorithme en 2013, a été l’une des plus importantes, car elle implique des changements signifiants. En effet, ce n’est plus les mots-clés qui importent mais la recherche de l’internaute en elle-même. Ainsi les contenus qui répondront au mieux à la demande de l’utilisateur seront plus appréciés que les résultats qui reprennent les mêmes mots-clés utilisés par l’utilisateur.

Pour comprendre ce qui a changé depuis Colibri, voici une explication complète par Priyodarshini Dhar sur “Google Colibri”

Comment Colibri affecte la stratégie webmarketing d’un site ?

  1. S’assurez que le contenu du site est structuré comme dans une conversation, cela est déterminant car il aura plus de chances de répondre aux questions que se pose un internaute lorsqu’il recherche des informations.
  2. Les longues traines sont plus importantes que la tête de traine car les expressions clés permettent de mieux comprendre la requête de recherche lancée dans un moteur de recherche par un internaute
  3. Gardez les bonnes pratiques de SEO tout en intégrant les nouvelles fonctionnalités que Google met à disposition :
  • Avoir recours à une utilisation plus structurée des balisages de données
  • Optimiser la navigation du site sur mobile
  • Echanger des liens forts que ce soit entrant ou sortant, pour une meilleure crédibilité et confiance des internautes

Quelle stratégie adopter face à Google Colibri ?

Penser principalement à l’utilisateur, pour cela l’on peut avoir recours à l’outil de Google Keyword Planner qui a la particularité de proposer des mots-clés utilisés par les internautes, ainsi dans le contenu du site l’on peut les utiliser pour poser des questions. C’est de cette façon, que l’on peut produire un contenu intéressant qui répond aux requêtes et demandes des utilisateurs.

IV. Google Pigeon (Juillet 2014)

mise à jour google pigeon 2016 La motivation principale est de proposer rapidement des résultats pertinents et utiles, aux internautes qui ont lancé une recherche locale. Pour l’instant la mise à jour est effective aux Etats-Unis, au Canada et en Angleterre mais elle risque de se répandre dans le monde bientôt.

Comment réagir stratégiquement face à Google Pigeon ?

  • Les villes ont été sous-catégorisées et le rayon de recherche a été affiné, de sorte que les résultats de recherche soient plus précis et cela doit se refléter dans l’optimisation de la stratégie SEO.
  • Garder autant que possible, la même adresse postale et numéro de téléphone
  • Essayer d’être reconnu et classé dans des annuaires et guides populaires, comme Trip Advisor et Yelp pour les restaurants et hôtels
  • Récolter les avis et commentaires positifs sur le site internet
  • S’assurer que le site est mobile-friendly car la plupart des recherches locales se font depuis un smartphone

V. Google Mobilegeddon (Février 2015)

Mise à jour google mobilegeddon 2016 Toujours dans la logique de rendre l’expérience de l’utilisateur plus plaisante à travers sa recherche sur Google, la priorité de la mise à jour a été de donner un avantage aux sites qui sont optimisés pour les connexions depuis un téléphone portable. Un critère évident car de plus en plus de personnes se connectent depuis un smartphone.

Quels problèmes et préoccupations peuvent se manifester si l’on ne s’aligne pas avec « Mobilegeddon » ?

  1. Il est très important de comprendre que les résultats naturels de recherche sur ordinateur et téléphone portable varient sensiblement
  2. Si l’on souhaite préserver la même place que dans les résultats sur ordinateur, il faudra adapter l’ergonomie globale du site pour un utilisateur connecté depuis un mobile. Sinon le SEO risque d’être lourdement affecté
  3. Les plus touchés, par cette mise à jour, seront les sites dont le trafic dépend principalement de Google
  4. Pour autant, le basculement vers un site mobile peut être coûteux en termes de temps et d’argent, tout dépend de la taille du site web.

Comment savoir si un site web respecte la mise à jour Mobilegeddon ?

  • Dans un premier temps, surveiller le trafic et les statistiques ainsi que les impactes de la mise à jour de l’algorithme sur le site internet
  • Dans un deuxième temps, l’on peut également consulter le guide de Google et s’assurer que le site est bien mobile-friendly : responsive, diffusion dynamique ou URL distinctes

Guide Google : https://developers.google.com/webmasters/mobile-sites/mobile-seo/configurations/responsive-design

 


Que faut-il retenir des mises à jour de l’algorithme de Google ?

Inutile de préciser que l’impact, des mises à jour de l’algorithme, sur la stratégie globale webmarketing d’un site internet est très important.

Si vous souhaitez que votre site et votre business soient au minimum affecté par les mises à jour de Google, surtout si vous dépendez principalement du moteur de recherche, il faut avoir une stratégie web qui aligne vos objectifs avec la vision de Google. D’ailleurs, Google prévient toujours par avance d’éventuels changements à venir sur son algorithme. Pour éviter toute pénalisation dès une mise à jour, il vaut mieux procéder à des changements rapides qui adhèrent aux changements de l’algorithme, une réactivité qui s’avère souvent cruciale.

Beaucoup l’ont compris, mais dépendre principalement de Google n’est pas un choix judicieux, même si le plus gros trafic y provient. Il faut chercher à diversifier et trouver d’autres stratégies marketing comme par exemple un bon réseau de relations publiques. Par ailleurs, le géant américain apprécie cela et le Google rank s’en voit amélioré.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *