Core Web Vitals : Au cœur de la stratégie SEO

seo-referencement-agence-web

Core Web Vitals : Au cœur de la stratégie SEO

Afin d’améliorer l’expérience utilisateur, Google ne cesse de parfaire son algorithme de référencement organique tous les ans. Ainsi, dans le but de se perfectionner et d’atteindre son objectif primaire, le très populaire moteur de recherche a lancé le Core Web Vitals. Vous vous demandez sans doute ce que c’est ? Nous allons vous fournir toutes les informations relatives à ce nouvel outil, qui deviendra le nouveau “must” de votre stratégie de référencement naturel. 

Core Web Vitals : de quoi parle-t-on ?

Google Core Update

Si vous êtes gestionnaire d’un site web, et que vous souhaitez améliorer votre référencement naturel sur Google, vous devrez certainement adopter le Core Web Vitals. Mais qu’est-ce que le Core Web Vitals ? C’est un nouveau logiciel, proposé par Google, comprenant des données pour statuer sur la qualité des aspects techniques d’un site web. Reposant sur trois indicateurs clés pour déterminer l’expérience utilisateur, ce nouvel outil sera officiellement lancé en mai 2021. 

Quels sont ces indicateurs principaux ?

En effet, le Core Web Vitals de Google s’appuie sur trois facteurs principaux pour analyser la qualité d’un site web en fonction de la satisfaction des internautes. Ces facteurs pourraient être revus à terme, et d’autres indicateurs pourraient être ajoutés à la liste.  

Largest Contentful Paint (LCP)

Le premier critère est le Largest Contenful Paint (ou le temps de chargement pour les francophones). En effet, le LCP permettra au géant de l’internet de mesurer le temps de chargement de votre site web, et en combien de temps les internautes ont accès au contenu (textes, images, etc.) de votre site. Contrairement aux anciens programmes à l’instar du “DOMContentLoaded”, le Largest Contenful Paint fournit des résultats réels et concis sur l’expérience utilisateur. À savoir que le LCP recommandé est de 2,5 secondes pour les utilisateurs et les visiteurs.  

Pour améliorer votre LCP, voici nos conseils : 

  • N’utilisez pas de page HTML, mais plutôt un Framework, ce qui vous permettra de contrôler la diffusion des éléments 
  • Pour que la localisation de l’utilisateur ne limite pas son accès au serveur, ayez recours au Content Delivery Network 
  • Assurez-vous d’optimiser vos images en réduisant leur taille sans pour autant affecter leur qualité 

First Input Delay (FID)

En second lieu, nous avons le First Input Delay (soit la réactivité) comme autre facteur. Le First Input Delay ou FID permettra à Google de mesurer le délai d’interaction d’un utilisateur avec la page d’un site web et le temps de réponse du navigateur en fonction de cette interaction. Selon Google, un FID acceptable est en dessous de 100 ms. Si le FID d’un site est au-delà de 300ms, le moteur de recherche considère que ce site devra impérativement améliorer son temps de réactivité. 

Pour améliorer votre FID, nous vous conseillons : 

  • D’éviter les “tâches longues”. Google définit toutes tâches longues comme étant des fragments de code bloquant l’interaction durant 50ms. 
  • De faire de sorte d’améliorer les temps de chargements en chargeant les éléments d’interaction en priorité. 
  • De recourir au logiciel Web Worker pour réaliser les tâches les plus compliquées. 

Cumulative Layout Shift (CLS)

Enfin, la métrique Cumulative Layout Shift permet de mesurer la stabilité visuelle d’une page et de quantifier la fréquence des changements inattendus de mise en page rencontrés par les utilisateurs. En d’autres mots, les changements souhaités et prévus ne sont pas pris en compte dans cette évaluation de l’expérience utilisateur. Pour le score idéal, Google recommande une valeur en dessous de 0,1 pour un bon CLS.   

Voici quelques astuces pour un bon CLS : 

  • Aidez le navigateur à réserver l’espace nécessaire pour vos images, en insérant au préalable la dimension de ces images dans le texte source de votre site web. 
  • Prévoyez un emplacement important pour les publicités afin de ne pas nuire à la mise en page du site. 
  • Préchargez des polices afin de ne pas affecter la mise en page de votre site. 

 

Vous avez besoin de conseils pour votre référencement ? Contactez-nous !

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *