Comment mettre en place des “call to action” efficaces ?

call to action

Comment mettre en place des “call to action” efficaces ?

Vous avez décidé d’affirmer votre présence sur le web à travers la création d’un site web. Grâce à une bonne stratégie de contenu, vous réussissez à faire venir des visiteurs sur celui-ci et la plupart d’entre eux démontrent une envie de passer directement à l’action. Très bien, vous avez certainement acquis de potentiels clients. Mais il reste à savoir maintenant si ces derniers vont agir au bon moment et de la bonne manière. Pour matérialiser l’engagement de vos clients, vous devez mettre en place des “call to action”.

“Call to action” ou incitation à l’action

Un internaute demeurera un simple visiteur anonyme s’il ne passe pas à l’action. Pourtant, un visiteur n’a – à quelques exceptions près, aucune valeur s’il n’est pas identifiable et exploitable. Car force est de constater que ce n’est pas le volume du trafic de votre site qui définira votre chiffre d’affaires. Il est donc primordial de faire passer vos visiteurs à l’action.

Le “call to action” est une méthode qui consiste à inciter l’internaute à passer à l’action. On peut littéralement traduire l’expression par “incitation à l’action” ou “appel à l’action”. Et un “call to action” se caractérise essentiellement par la mise en place d’un gros bouton, bien visible, affichant le nom de l’action à effectuer.

Le “call to action” peut se présenter sous différentes formes (liens, formulaires, boutons, etc.) et doit inciter l’internaute à agir immédiatement. Voici quelques exemples de “call to action” généralement utilisés par les sites d’entreprises :

  • Créer un compte
  • Contactez-nous
  • Ajouter au panier
  • Demander un devis
  • S’inscrire à la newsletter
  • etc.

Pensez comme le client !

Vous l’aurez deviné, certaines formules sont plus vendeuses que d’autres en termes de “call to action”. Aussi, pour trouver des incitations à l’action originales, mettez-vous à la place de vos clients et pensez comme eux.

Choississez un intitulé précis !

Pour assurer son efficacité, votre “call to action ” doit être le plus explicite possible. Les boutons “En savoir plus” sont à éviter car c’est très loin d’être précis. Vous devez toujours penser à la manière de vos clients et penser à un intitulé qui répond directement à un besoin précis. Optez par exemple pour un “Réservez votre place” au lieu d’un simple “Réservation”.

Optez pour un appel à l’action adapté !

Rien n’offusque plus les internautes que d’être invité à faire quelque chose dont il n’a pas vraiment envie. Aussi, pour éviter de le brusquer ou de lui forcer la main, optez pour un “call to action ” adapté aux différentes phases du processus d’achat. Dans cette optique, la méthode AIDA est la plus adaptée.

  • Attention : donner de l’information sur votre produit.
  • Intérêt : mettre en avant la “promesse” de votre produit.
  • Désir : motiver l’internaute, lui donner envie.
  • Action : pousser le visiteur à réaliser un achat, le convertir en client.

Bien évidemment, vous adapterez tout cela en fonction des produits et services que vous proposez et au type de site que vous gérez.

Variez les plaisirs !

Loin de représenter un simple “bouton” d’appel à l’action, un “call to action” doit varier en formes et en positionnement pour optimiser ses conversions. Vous pouvez par exemple intégrer des liens hypertextes dans votre texte de présentation. S’ils sont certes, moins visibles qu’un bouton, ils ont l’avantage de ne pas être trop intrusifs. Ils seront même très appréciés par certains de vos visiteurs s’ils sont bien utilisés.

Evitez les codes classiques !

Certains internautes ont une certaine capacité à repérer ce qui est cliquable sur votre site. Cette capacité à percevoir rapidement les codes d’affichages des liens, boutons, etc. sur une page web a d’ailleurs un nom : l’affordance. Aussi, restez toujours logique dans votre stratégie de contenu et évitez surtout les codes classiques, trop faciles à repérer, même à distance.

Choisissez la “bonne” zone de clic !

La zone de clic est celle qui se trouve en bas, à droite de votre page. Il s’agit logiquement de la zone qui se trouve à la fin de la lecture. Une fois que l’internaute aura terminé sa lecture, il ne devra avoir qu’une seule alternative, celle de continuer sa navigation sur votre site. Pour cela, faites en sorte de retenir l’attention de votre visiteur sur la zone de clic au moment où il devra faire le choix de continuer ou pas sa lecture sur votre site.

Une bonne visibilité !

La plupart des boutons d’incitation sont quasiment invisibles parce qu’ils sont : soit placés dans un mauvais positionnement, soit ne sont pas suffisamment gros, soit d’une couleur pas assez tape à l’oeil. Aussi pour optimiser la visibilité de vos boutons d’appel à l’action, vous devez impérativement choisir le placer dans la “zone de clic”. Si vous utilisez plusieurs boutons, disposez-les de sorte de rendre le plus important beaucoup plus visible que les autres. L’internaute ne doit pas avoir à défiler toute la page avant d’apercevoir votre bouton de “call to action”. Et le texte du lien ou du bouton qui incite à l’action doit être d’une grande précision.

Vous voici prêt à créer des “call to action” performants pour booster vos ventes. Pour autant, ne vous limitez surtout pas à ces quelques conseils car ce qui peut fonctionner pour les autres sites peut ne pas s’adapter à votre activité.Trouver votre propre voie serait d’autant plus avantageux autant pour vous que pour les autres. N’hésitez surtout pas à partager vos trouvailles !

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *