Microsoft mettra Internet Explorer hors circuit en 2022

microsoft met le navigateur Internet Explorer hors circuit

Microsoft mettra Internet Explorer hors circuit en 2022

Une nouvelle est tombée : Microsoft mettra définitivement fin au support de son navigateur Internet Explorer le 15 juin 2022. C’est ce qu’a annoncé la société sur son blog. Voilà une bien triste nouvelle pour les utilisateurs (bien qu’étant peu nombreux) du navigateur vieux de plus de 25 ans. Retour sur l’annonce de la date fatidique… 

Une annonce marquante...

microsoft met fin au navigateur Internet Explorer en 2022

“Nous annonçons que l’Internet Explorer laissera place à Microsoft Edge sur Windows 10.” Une annonce faite par Microsoft sur son blog mercredi. Alors, que les fans d’Internet Explorer se remettait à peine de cette annonce marquante, le géant de l’informatique ne s’est pas fait prier pour clamer haut et fort les avantages et mérites de son tout nouveau navigateur. Selon Microsoft, Edge est bien plus rapide que son “futur” prédécesseur avec une pointe de modernité. En termes de compatibilité, les utilisateurs n’auront rien à craindre car la société affirme que le navigateur Edge est compatible avec tous les sites webs ainsi que toutes les applications. Aussi vieilles soient-elles. D’ailleurs, pour rassurer encore plus les utilisateurs, Microsoft Edge est bien plus sécurisé que Internet Explorer ne l’a jamais été.  

Néanmoins, pour les utilisateurs qui sont toujours très attachés au vieux navigateur, vous aurez jusqu’au 15 juin 2022 pour lui faire vos adieux. Et oui. Car Microsoft évincera IE (Internet Explorer) petit à petit. Les utilisateurs pourront donc se préparer psychologiquement à la disparition de leur navigateur favori jusqu’à la date fatidique. 

Une mise à la retraite anticipée

Les hommages à Internet Explorer

Si l’annonce du géant de l’informatique a eu l’effet d’un coup de massue pour certains, l’on ne peut pas dire que cette mise à la retraite n’avait pas été prévenue. En effet, depuis la fin de 2020, Microsoft empêchait ses utilisateurs d’avoir accès à plusieurs sites webs à partir du navigateur IE (Internet Explorer). Un présage de la part du géant informatique ? Évidemment !  

D’ailleurs, Internet Explorer a bien souvent été déserté au profit de ses concurrents directs (Safari d’Apple et Chrome de Google). Selon Statscounter, Google Chrome remporte la première place avec 64% des parts de marché. Le navigateur Safari d’Apple, quant à lui, se classe en deuxième position avec ses 19%. Firefox de Mozilla et Edge de Microsoft sont eux a la troisième et quatrième place avec 3,59% et 3,39%, respectivement. 

Au fils des ans, Internet Explorer n’a cessé d’essuyer de nombreuses moqueries de la part des utilisateurs. Comme la fois, où un utilisateur s’était moqué de l’IE en indiquant qu’il l’utilisait uniquement pour télécharger Chrome (son concurrent). Cela fait définitivement mal… L’on comprend mieux pourquoi Microsoft a décidé de révolutionner son navigateur.  

Les hommages à Internet Explorer

Les hommages à Internet Explorer

Si les utilisateurs d’Internet Explorer se comptent sur les doigts d’une main, tous (même les utilisateurs des navigateurs concurrents) ont souhaité rendre hommage à ce navigateur vieux de plus de 25 ans. Même à l’annonce de sa disparition prochaine, Internet Explorer n’a pas été épargné par les railleries, car certains en ont également profité pour présenter leurs condoléances de façon ironique sur Twitter. Sur le commentaire d’un certain Arcader UwU, nous pouvons lire “Paix à ton âme Internet Explorer. Je ne l’utilisais jamais, mais quand il sera mort on ne pourra plus se moquer de lui.”  

En attendant le 15 juin 2022, les utilisateurs peuvent déjà activer Edge et commencer à l’utiliser. Un conseil fortement recommandé par Microsoft. Cependant, si vous souhaitez continuer l’utilisation d’IE, vous êtes libre. Mais sachez que le compte à rebours a déjà commencé. Alors, autant se familiariser avec le nouveau successeur de l’IE. 

Vous recherchez une agence web dynamique ? Contactez-nous !

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *